Saint-Pétersbourg est la deuxième plus grande ville de Russie par sa population, avec environ 5 281 579 habitants, après la capitale Moscou. Elle a le statut de ville d’importance fédérale. La ville est enclavée dans l’oblast de Léningrad, mais en est administrativement indépendante. Elle est située dans le Nord-Ouest du pays sur le delta de la Neva, au fond du golfe de Finlande, un espace maritime de la mer Baltique. Capitale de l’Empire russe de 1712 jusqu’en mars 1917, ainsi que de la Russie dirigée par les deux gouvernements provisoires entre mars et octobre 1917, Saint-Pétersbourg a conservé de cette époque un ensemble architectural unique. Deuxième port russe sur la mer Baltique après Primorsk, c’est aussi un centre majeur de l’industrie, de la recherche et de l’enseignement russe ainsi qu’un important centre culturel européen. Saint-Pétersbourg est la deuxième ville d’Europe par sa superficie et la cinquième par sa population. Saint-Pétersbourg, ou Petrograd ou Leningrad, a été fondée en 1703 par Pierre le Grand. La ville est née de l’ambition du Tsar de créer une ville côtière et de fonder une grande armada pour la Russie. Fortement inspirée par l’influence française, Saint-Pétersbourg deviendra l’une des plus belles villes européennes.  

Historique 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Saint-Pétersbourg, alors Leningrad, a été le théâtre d’événements importants tels que le siège de Leningrad. L’armée nazie a encerclé la ville de 1941 à 1944, dans ce qui est considéré comme le plus grand siège d’une ville dans l’histoire contemporaine. Seule la défaite allemande par le célèbre général russe « Winter » à Moscou a permis de récupérer Leningrad 900 jours plus tard, entraînant des milliers de morts dues au froid, à la faim et à la peste. Aujourd’hui, cette ville se distingue par la bravoure des citoyens qui ont survécu et péri lors du siège de Leningrad. Cet environnement est toujours vivant aujourd’hui à Saint-Pétersbourg. En fait, la ville a été le théâtre de plusieurs événements qui ont changé le XXe siècle, étant même connue par la ville des trois révolutions. L’une des plus importantes fut sans aucun doute la révolution bolchevique, point de repère de la révolution d’octobre, qui prit le palais Romanov, le Palais d’Hiver. Le Palais d’hiver est l’un des lieux incontournables à visiter. 

Patrimoines et monuments historiques 

Il abrite actuellement l’un des plus grands musées d’art du monde, le Musée de l’Ermitage. Situé sur les rives de la Neva, qui serpente à travers la ville, avec une collection de pièces européennes, asiatiques et africaines de tous âges. Si l’extérieur ne vous éblouit pas avec sa belle façade vert eau, l’intérieur vous étonnera certainement. Vous ne pouvez pas encore manquer le palais impérial de Pierre le Grand ou Petrodvorets, construit au 18ème siècle. Inspiré de Versailles, il a servi de résidence d’été au tsar Pierre. Les boiseries dorées recouvrent les murs et les jardins rendent jaloux tous les palais européens. Un palais à la grande histoire, puisque pendant le siège il a été en grande partie détruit et reconstruit avec une telle rigueur qu’il vous étonnera. Profitez-en et ne manquez pas de visiter l’Amirauté, le quartier général de la marine impériale russe, dont le style architectural du XIXe siècle reflète la vocation de la ville de Saint-Pétersbourg. Il est situé à la convergence de trois des principales rues de la ville qui sont Gorokhóvaia, Voznesensky et Nevski. 

La vocation de la ville

En ce qui concerne la vocation de la ville, n’oubliez pas de visiter la Forteresse de Saint-Pierre et Saint-Paul, qui a protégé la ville des attaques suédoises au XVIIIe siècle et qui a également servi de prison. Le centre de la forteresse possède une cathédrale où sont enterrés les derniers Romanov, dont le célèbre tsar Nicolas II. Et en parlant de tsars, sur le site où l’ancien tsar Alexandre II a été assassiné, une cathédrale a été érigée, la Cathédrale du Sang versé. La même cathédrale y a été bombardée mais, miraculeusement, la bombe n’a pas explosé et est restée dans le dôme de la cathédrale pendant deux décennies sans qu’on le sache. Enfin, vous ne pouvez pas manquer l’emblématique restaurant Russian Empire, dans lequel, selon la légende, le célèbre plat Strogonoff a été inventé. Un lieu luxueux qui vous fera remonter le temps jusqu’à la date où le baron Strogonov servait son célèbre plat à ses invités. 

La splendeur de Saint-Pétersbourg en quelques mots 

En bref, Saint-Pétersbourg est fascinante, avec une histoire, une rigueur et une somptuosité que l’on ne trouve nulle part ailleurs en Europe. Une ville imprégnée de culture et de beaucoup d’esprit patriotique et résistant, elle peut éblouir n’importe quel touriste venant des quatre coins du monde. De plus, nous vous conseillons de ne pas vous laisser seul pour une visite de la ville car, puisque vous êtes ici, profitez de l’occasion pour faire un tour en Russie, notamment en poursuivant le parcours pour un voyage magique dans la ville emblématique de Moscou. Ne manquez pas non plus le mythique voyage en train, qui sera – certainement ! – une expérience inoubliable. Et si vous voulez profiter du meilleur de la Russie, participez à notre incroyable circuit de 7 jours. Avec des guides expérimentés et sympathiques, nous apprendrons à connaître le meilleur des deux villes russes et ferons également une agréable promenade dans Helsinki, en Finlande. N’hésitez pas à vous émerveiller devant certains des plus beaux trésors de l’Europe.