Nous allons parler de ce qu’il faut faire en cas de retard ou d’annulation d’un train. Où aller, à qui se plaindre, si vous avez droit à une indemnisation, etc. Vous trouverez dans ce billet les réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Mon train est en retard, quelles sont mes options ?

Si vous avez plus de 60 minutes de retard par rapport à l’heure d’arrivée prévue à votre destination, vous pouvez choisir d’annuler votre voyage ou de le poursuivre. Dans le premier cas, vous pouvez demander le remboursement du montant total du billet ou de la partie du voyage que vous n’avez pas pu effectuer. Si vous êtes à mi-chemin, mais que vous décidez de ne pas continuer, vous avez le droit de vous faire transporter jusqu’au point de départ.

Si vous décidez de poursuivre le voyage, une continuation ou une modification de l’itinéraire dans des conditions similaires doit être proposée dans les plus brefs délais jusqu’à la destination finale. En outre, l’entreprise doit offrir gratuitement la nourriture et les boissons ainsi que l’hébergement à l’hôtel (si nécessaire, attendre le lendemain), le transport vers ce dernier étant inclus.

Renfe s’est engagé à respecter la ponctualité des trains longue distance et les compensations pour les retards peuvent aller de 5 à 60 minutes. Consultez votre dossier sur leur site web.

Mon train a été annulé, et maintenant ?

En cas d’annulation du voyage, la compagnie doit vous verser le prix total payé pour le service. En outre, si l’annulation est notifiée 48 heures avant la date de début prévue, la compagnie est tenue de vous proposer, soit par le train, soit par un autre moyen de transport, un moyen d’atteindre votre destination finale, si c’est ce que vous souhaitez.

Si le train est bloqué sur la voie, pour quelque raison que ce soit, et que le voyage ne peut être poursuivi, la compagnie doit transférer les passagers soit vers un autre point de départ, soit vers la destination finale, si cela est matériellement possible, même si c’est par un autre moyen de transport.

En cas de retard, ai-je droit à une indemnisation ?

En fonction du temps d’attente, le passager reçoit également une compensation : 25 % du prix du billet en cas de retard de 60 à 119 minutes, et 50 des 120 minutes. Ils doivent être payés dans un délai d’un mois. Si le retard a été causé par des forces échappant au contrôle du transporteur, même s’il a essayé de le faire, il ne pourra pas l’éviter.

Aux dates où je vais voyager, il y a une grève des trains. Que puis-je faire ?

Tout d’abord, il faut attendre la publication des services minimums de la grève décidés par le ministère des travaux publics et publiés par la Renfe sur son site web. Si des modifications sont apportées avant leur annonce, elles seront à la charge du passager.

À qui puis-je m’adresser ?

D’abord à la société avec laquelle vous avez fait le voyage, dans le cas de l’Espagne à Renfe. Si la demande n’est pas entendue, adressez-vous à la commission d’arbitrage des transports terrestres de votre communauté. Vous pouvez vous adresser à cet organisme, qui dépend du ministère du développement, sans avoir besoin d’un avocat.

Les droits sont-ils les mêmes dans tous les pays ?

Le règlement est européen, il concerne donc tous les trains internationaux. Les pays peuvent décider de l’appliquer ou non à leurs trains nationaux. Il est donc toujours préférable de se renseigner sur leurs conditions et réglementations avant d’effectuer tout achat auprès d’une compagnie que vous ne connaissez pas.