L’Inde, est un pays d’Asie du Sud qui occupe la majeure partie du sous-continent indien. Sa capitale est New Delhi. L’Inde est le deuxième pays le plus peuplé et le septième pays le plus grand du monde. Le littoral indien s’étend sur plus de sept mille kilomètres. Le pays a des frontières communes avec le Pakistan au nord-ouest, la Chine au nord et à l’est-nord-est, le Népal au nord-est, le Bhoutan , le Bangladesh et la Birmanie à l’est-nord-est. Sur l’océan Indien, l’Inde est à proximité des Maldives au sud-sud-ouest, du Sri Lanka au sud et de l’Indonésie au sud-est. L’Inde revendique également une frontière avec l’Afghanistan au nord-ouest. L’Inde dispose de l’arme nucléaire après avoir fait des essais officiels. Elle est un foyer de civilisations parmi les plus anciennes du monde, la civilisation de la vallée de l’Indus s’y est développée dès 3000 av. J.-C. Le sous-continent indien a abrité de vastes empires et est présent sur les routes commerciales dès l’Antiquité. L’Inde est la terre de naissance de quatre religions majeures dont l’hindouisme, le jaïnisme, le bouddhisme et le sikhisme, alors que le zoroastrisme, le christianisme et l’islam s’y sont implantés durant le Ier millénaire. L’hindouisme y est la religion majoritaire avec environ 80 % de fidèles. Elle est aujourd’hui un pays très divers sur le plan religieux, linguistique et culturel. Le pays a été progressivement annexé par la Compagnie anglaise des Indes avant de passer sous le contrôle du Royaume-Uni au XIXe siècle. L’Inde devient indépendante en 1947 après une lutte marquée par la résistance non-violente du Mohandas Karamchand Gandhi et plusieurs autres. Le pays est depuis 1950 une république parlementaire fédérale considérée comme la démocratie la plus peuplée au monde.  Visiter l’Inde est magique, les gens, l’environnement, les couleurs, les saveurs. Découvrez les endroits que vous devriez visiter pour faire de votre voyage en Inde un voyage spécial et inoubliable.

Bombay

Bombay ou Mumbai est la capitale de l’État indien du Maharashtra. La métropole compte 12 478 447 habitants environ. Ville d’Inde la plus peuplée, elle forme avec ses villes satellites de Navi Mumbai, Bhiwandi, Kalyan, Ulhasnagar et Thane, une agglomération de 18 414 288 habitants, soit la cinquième plus peuplée au monde. Bombay est la capitale commerciale de l’Inde. Mumbai compte parmi les dix plus importantes plates-formes financières mondiales par l’importance des flux de capitaux; elle abrite la Banque de réserve indienne, la Bourse de Bombay, la Bourse nationale d’Inde et les sièges sociaux de nombreuses sociétés indiennes et multinationales. L’importance économique de Mumbai ainsi que son haut niveau de vie en comparaison avec le reste de l’Inde attirent des migrants de toutes les régions du pays, qui assurent à la ville une intense diversité sociale et culturelle. Bombay abrite en outre une des plus grandes industries cinématographiques du monde et la plus grande du cinéma indien, appelée Bollywood. L’un des plus grands centres métropolitains de l’Inde et un point d’arrêt obligatoire. À Bombay, profitez de l’occasion pour voir l’impressionnante gare Victoria Terminus, une gare ferroviaire datant du XIXe siècle et un hommage à la reine Victoria, alors monarque de l’Empire britannique. L’architecture néo-gothique vous étonnera. Passez aussi, par la Porte des Indes, une immense arcade à Bombay avec un énorme symbolisme, puisque c’est par cet endroit que, au XXe siècle, les Anglais ont quitté l’Inde et ont commencé leur indépendance. En raison du passé colonial, Bombay est parsemée d’influences britanniques. Si vous voulez en savoir plus, vous devez inclure dans votre liste de lieux à visiter le Musée du Prince de Galles. Pour une excursion dans la nature, il est obligatoire de visiter les Jardins suspendus, où les habitants passent une grande partie de leur temps. On peut y voir des buissons en forme d’animaux, des fleurs vibrantes et même une chaussure géante. Terminez votre voyage à Bombay par une visite en bateau de l’île d’Elefanta, où vous pourrez voir des temples creusés dans la roche du 5e siècle. Située dans la zone tropicale, sur les rives de la mer d’Arabie, Bombay connaît un climat à deux saisons, sèche et humide. Le climat de Mumbai est classé Aw selon la classification de Köppen, l’hiver étant la saison sèche soit entre novembre et février. Elle se caractérise par des températures moyennes à chaudes, hormis parfois quelques jours de vent de nord plus froids en décembre ou juillet. La saison humide, entre juin et septembre, est elle particulièrement chaude. Mumbai se trouve sur la trajectoire de la mousson qui peut provoquer des inondations meurtrières. La ville fut ainsi paralysée par les précipitations record est de 944,2 mm. Ces pluies diluviennes causèrent la mort de plus de cinq mille personnes dans tout l’État du Maharashtra. Le seul quartier d’Andheri subit environ mille victimes dans un unique glissement de terrain.

Jaipur

Jaipur ou Djaïpour est la capitale de l’État indien du Rajasthan. Il se trouve à 430 m d’altitude et à 260 km de Delhi, dans une cuvette protégée par la chaîne des Ârâvalli. Après le chaos de Bombay, Jaipur est votre destination d’équilibre. La sérénité de cette ville enchante tout touriste. Jaipur est connue comme la ville rose, car tous ses bâtiments sont de cette couleur. Imaginez maintenant une beauté architecturale qui se projette vers le ciel. On parle du Hawa Mahal, le Palais des vents. Sa façade ressemble à une ruche et les innombrables fenêtres étaient destinées à de vraies femmes, afin qu’elles puissent voir les rues animées. Jaipur est célèbre pour ses pierres précieuses mais aussi pour ses célèbres tapis. Ne manquez pas l’occasion de visiter l’une des usines de tissage artisanal et de rencontrer les tapis les plus célèbres du monde. Ne manquez pas de vous aventurer en éléphant ou en jeep jusqu’au Fort d’Amber, où la culture hindoue et musulmane se marie à merveille.

Varanasi

L’un des prochains arrêts est Varanasi, où coule le Gange, mais en chemin, vous ne pourrez pas manquer le Taj Mahal, l’une des 7 merveilles du monde, un imposant monument de marbre situé dans l’un des endroits les plus romantiques du monde. Pas besoin de présentations. À Varanasi, vous verrez des gens faire du yoga, des sadhus, des vaches sacrées et brûler des bûchers funéraires au bord du Gange. Dans cette ville vit l’Inde. Voyez les plongées de purification dans la rivière, les funérailles et l’aura religieuse environnante. On pense que ceux qui meurent à Varanasi ou à quelques kilomètres de la ville briseront le cycle des réincarnations. Il y a une beauté mélancolique dans le cycle de la vie que Varanasi offre, qui fait vibrer les touristes. Varanasi, est une ville de l’État indien de l’Uttar Pradesh. Située sur la rive gauche du Gange, la ville est considérée comme l’une des plus anciennement habitées du monde. Dédiée principalement à Shiva, elle est la cité qui accueille le plus de pèlerins en Inde et elle compte au nombre des sept villes sacrées de l’hindouisme. Varanasi est également réputée pour sa production de soie et le benares gharana, un style de tabla. Elle était la capitale de la principauté de Bénarès jusqu’en 1947. Varanasi est aujourd’hui le chef-lieu de la division de Varanasi et du district de Vārānasī.

Taj Mahal

Le Taj Mahal est situé à Agra, au bord de la rivière Yamuna, dans l’État de l’Uttar Pradesh, en Inde. C’est un mausolée de marbre blanc construit par l’empereur moghol musulman Shâh Jahân en mémoire de son épouse Arjumand Bânu Begam, aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal, qui signifie en persan « la lumière du palais ». Elle meurt le 17 juin 1631 en donnant naissance à leur quatorzième enfant alors qu’elle accompagnait son mari pendant une campagne militaire. Elle trouve une première sépulture sur place dans le jardin Zainabad à Burhanpur. La construction du mausolée commence en 1631 et est achevée dans sa plus grande partie en 1648. Son époux, mort le 31 janvier 1666, est inhumé auprès d’elle. Le Taj Mahal est considéré comme un joyau de l’architecture moghole, un style qui combine des éléments architecturaux des architectures islamique, iranienne, ottomane et indienne. Il est considéré que l’architecte principal fut Ustad Ahmad Lahauri de Lahorek.

Le Gange

Le Gange est un fleuve de la plaine indo-gangétique, au nord de l’Inde. Sa longueur varie suivant les sources de 2 500 à 3 000 km, son bassin couvre 907 000 km2 et son delta est commun avec celui du Brahmapoutre. Le Gange est la plus sainte des sept rivières sacrées de l’Inde. Le Gange est considéré comme sacré par les hindous : l’immersion dans le Gange lave le croyant de ses péchés et la dispersion des cendres dans le fleuve peut apporter une meilleure vie future et même permettre d’atteindre plus tôt le moksha ou délivrance, c’est-à-dire la sortie du monde phénoménal. Pour les hindous, l’eau du Gange possède la vertu de purifier le corps des humains et de libérer l’âme des défunts. Le Gange est vu comme l’ultime vérité, l’ultime réalité au sens spirituel. C’est Shiva qui tient la source du Gange dans ses cheveux, dénommés jata-mukuta : Shiva est aussi appelé Gangadhara. L’histoire raconte que c’est un roi qui cherchant la prospérité pour la terre, implora la déesse Ganga. Le roi Bhagiratha fut exaucé mais la déesse crut que les flots du Gange submergeraient la terre, c’est pourquoi elle les mit dans la coiffe d’un dieu : Shiva. Ce dernier libéra ensuite le fleuve de ses cheveux. Quand un pèlerin se baigne dans le Gange, c’est le symbole de la recherche de l’union avec l’ultime vérité. Le Gange est pris comme fleuve apportant la sagesse spirituelle. Les dévots hindous font des pèlerinages pour se baigner dans ses eaux et pratiquer la méditation sur ses rives. Plusieurs sites sacrés hindous se trouvent le long des rives du Gange, comme Haridwar et Varanasi. La Yamuna, une rivière importante et presque aussi sacrée, est un affluent du Gange dans lequel il se jette à Prayagraj. Tous les douze ans se tient, au confluent des deux cours d’eau, là où se trouverait également le confluent avec la Sarasvati ou la rivière mystique et invisible, la Kumbh Mela, qui veut dire « fête de la cruche »; un rassemblement religieux qui réunit plusieurs dizaines de millions de personnes.

Delhi

Enfin, terminez votre voyage à Delhi, ou comme on l’appelle actuellement, le Vieux Delhi. L’un des endroits que vous devriez visiter est le charmant Fort Rouge. Construit au XVIIe siècle, ce palais fortifié est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Profitez de l’occasion pour visiter la mosquée Jama Masjid, située juste en face du Fort, l’une des plus grandes et des plus belles mosquées du monde. Un des endroits qui ne manquera pas de rejoindre la liste de vos favoris pour sa richesse culturelle. Son voyage à travers l’Inde ne sera pas complet tant qu’il n’aura pas visité Raj Ghat, un mémorial où se trouvent les cendres de Mahatma Ghandi et où il a également été incinéré. En elle est toujours allumée la flamme éternelle. Laissez-vous enchanter par ce pays plein de contrastes et partez à la découverte de l’Inde des Marajás, un programme qui vous surprendra. Delhi, est une ville et un territoire du nord de l’Inde, contenant en son sein New Delhi, la capitale du pays. Delhi est située sur les bords de la rivière Yamuna, et est depuis longtemps une ville importante, placée sur les routes de commerce du nord-ouest aux plaines du Gange. Elle a été la capitale historique de plusieurs empires indiens. Delhi est notamment rattachée à l’Empire moghol en 1526 après la victoire du prince Babur face au dernier sultan de Delhi. Les Moghols établissent leur capitale dans la partie de la ville maintenant connue comme le Vieux Delhi. Elle reste capitale jusqu’en 1707 et la défaite des Moghols face aux Marathas. Au début du XXe siècle, pendant la colonisation britannique, le gouvernement britannique décide de déplacer la capitale de Calcutta, jugée trop excentrée, vers la ville de Delhi : New Delhi est ainsi construite au sud de la vieille ville et devient la capitale de l’Empire britannique des Indes en 1911. En 1947, l’Inde indépendante confirme New Delhi comme capitale du nouveau pays : New Delhi, situé au sein du territoire de la Capitale nationale, accueille les institutions du gouvernement central de la République d’Inde, y compris le Parlement. Delhi est constituée en un territoire de la Capitale nationale de Delhi  doté de sa propre assemblée législative. Le territoire se compose de cinq administrations municipales et compte en tout 16,7 millions d’habitants. L’agglomération de Delhi compte au total approximativement 25 millions d’habitants, ce qui en fait la deuxième plus peuplée du monde. Comme beaucoup d’autres grandes villes de pays en développement, Delhi souffre de problèmes d’urbanisation tels que la pollution, les embouteillages et la pénurie des ressources.