Le parc national de Chobe couvre environ 11 000 kilomètres carrés du nord-ouest du Botswana. La zone la plus au nord est la plus fréquentée par les touristes pour y parvenir parce qu’elle est plus facilement accessible : le Chobe Riverfront. La meilleure saison pour y aller est la saison sèche d’avril à octobre.

Le tourisme au Botswana : la rivière Chobe

Le parc se vante d’un record incomparable : la plus forte concentration d’éléphants de toute l’Afrique. Le meilleur moyen de la visiter est le bateau, car permet en même temps de naviguer sur les eaux calmes de la rivière Chobe. Pour une première rencontre avec des animaux africains, ce parcours est l’idéal pouvant procurer un moment particulièrement mémorable. En effet, le bateau permet de se approcher de très près des berges et donc de pouvoir profiter d’un point d’observation privilégié de tous les animaux se déplaçant vers les berges du fleuve pour s’abreuver. A l’exception des rhinocéros, vous pouvez de cette manière rencontrer tous les mammifères vivant en Afrique australe.

La faune exceptionnelle de Botswana

Les premiers à apparaître sont les éléphants. De grands troupeaux occupent les deux rives de la rivière Chobe. Très vite vous observerez d’énormes mammifères se déplacer d’un pas élégant et inexplicablement pelucheux, complètement désintéressés par la présence humaine et pas du tout influencés par les objectifs inévitablement axés sur eux. Mais, vous serez très vite envoûtés par la scène qui se déroule devant nos yeux, que l’idée de prendre des photos vous semblera banale face à la réelle beauté qui vous entoure. Si vous êtes chanceux, vous aurez surement l’occasion de voir un troupeau d’éléphants traverser la rivière. Un spectacle magnifique s’imprimera certainement à jamais dans la mémoire, rendant le tourisme au Botswana un moment des plus mémorables.

Des antilopes et des buffles animent également les prairies environnantes et il semble incroyable de trouver à courte distance d’eux un énorme spécimen de crocodile gisant sur le rivage. Même si le bateau se rapproche de très peu, le crocodile restera immobile, à juste quelques mètres, avec son regard fixe et vitreux vers l’eau. La forte armure écailleuse, la face triangulaire, les dents acérées et l’aspect fossilisé contribuent à donner à ce reptile un air très inquiétant.

La rivière abrite également de nombreux spécimens d’hippopotames avec ses formes peu sinueuses et ses mouvements légèrement maladroits.

L’hippopotame passe la plupart de son temps dans l’eau et plus rarement sur terre. C’est incroyable de penser que cet animal trapu est si agile par contre et atteint, en courant, une vitesse de 30 km/h. Il est tout aussi étrange de penser que cette espèce à la forme ronde et au museau paisible puisse en fait avoir un tempérament agressif et une force et une férocité sans précédent si on la provoque.

Un coucher de soleil au Botswana : la rivière Chobe et la beauté environnante

En choisissant de naviguer en fin d’après-midi, la rivière Chobe offre non seulement une vue de toutes les espèces animales, mais aussi la possibilité d’observer l’un des plus beaux et des plus évocateurs couchers de soleil d’Afrique australe. Le soleil met le feu au ciel en le peignant dans d’infinies nuances de rouge. Il descend ensuite rapidement, répandant ses teintes ardentes même sur les eaux calmes de la rivière, puis disparaît derrière les arbres de la savane. Vous vous retrouvez donc sur le bateau en sachant que le spectacle est terminé, que les lumières sont éteintes et que, malheureusement, un tonnerre d’applaudissements ne suffira pas pour voir à nouveau ce moment magique.