Une carte postale du célèbre Taj Mahal, l’un des grands monuments de l’Inde : une image que nous identifierions sûrement tous sans problème, n’est-ce pas ? Mais quelles sont les histoires et les légendes qui entourent ce célèbre mausolée ?

Le Taj Mahal : plus qu’un mausolée

Le premier qui  vient à l’esprit est le plus connu et le plus réel de tous. Sha Jahan, empereur moghol du 17ème siècle, a construit ce mausolée en mémoire de sa femme favorite, Mumtaz Mahal. Il a utilisé du marbre blanc du Rajasthan, du cristal de Chine, de la turquoise du Tibet et des saphirs du Sri Lanka. Allons, il n’a rien épargné… Ce n’est pas pour rien que le Taj Mahal est considéré comme plus qu’un mausolée, il est considéré comme un beau monument à l’amour.

Ce qui est curieux dans cette affaire, c’est qu’en n’épargnant aucune dépense, le bon Sha Jahan s’est soudain retrouvé presque ruiné, de sorte que l’empire moghol a été jeté dans le vide. De la désolation de perdre sa femme à la tristesse de voir son empire en faillite. Les deux se sont mariés en 1612, et le mariage n’a duré que 19 ans. Mumtaz Mahal est mort en donnant naissance au 14ème enfant du sultan. Il avait aussi d’autres femmes.

Après la mort de Mumtaz, l’empereur est tombé dans une profonde tristesse. Il ne s’est calmé qu’un peu en contemplant les travaux de son mausolée, dont la construction a duré vingt-deux ans. Les derniers ont été passés par Sha Jahan comme prisonnier au Fort Rouge, sans quitter la fenêtre de la cellule pour voir comment son mausolée a été achevé. Sur son lit de mort, Mumtaz lui avait demandé de construire un monument unique au monde à sa mémoire. Il ne pouvait pas perdre de vue sa promesse d’amour.

Taj Mahal : un endroit rempli d’histoire

Une autre des curiosités entourant le Taj Mahal est qu’on ne sait pas aujourd’hui exactement qui était son architecte. Ce devait être quelqu’un de très important et de très célèbre dans l’empire. On ne pense pas que le roi ait donné cette commission à n’importe qui, et encore moins avec les richesses qu’il avait apportées de toute l’Inde et d’autres pays. C’est précisément l’extérieur du Taj Mahal qui est la partie la plus impressionnante du monument. De l’intérieur, c’est peut-être le tombeau de la reine qui attire les touristes, mais il est beaucoup plus austère qu’on ne pourrait l’imaginer.

En parlant de la tombe de la reine, à côté d’elle se trouve Sha Jahan. La chambre funéraire est décorée de murs de marbre et de pierres précieuses où pénètre la lumière de l’extérieur. C’est le seul beau détail de l’enceinte. Un lieu triste et mélancolique, où seules les petites faïences symbolisant le tombeau de la reine et l’encrier du sultan attirent l’attention, comme s’il écrivait une lettre d’amour à sa femme pour l’éternité.

Taj Mahal : une histoire éternelle

L’amour qui émane du Taj Mahal est déjà visible depuis la porte d’entrée. Vous pouvez y lire quelques versets du Coran qui décrivent le paradis. Certains préfèrent s’asseoir sur l’un des bancs du Jardin du Paradis et contempler la silhouette du mausolée. On peut donc imaginer l’histoire de la rencontre du sultan avec Mumtaz Mahal dans un bazar, alors qu’elle vendait des cristaux.

La légende raconte que la beauté de la jeune femme était si grande que même le sultan n’a pas osé lui dire quoi que ce soit lors de leur première rencontre. Il n’est donc pas surprenant que, se souvenant des années passées avec elle, il lui ait donné un mausolée comme celui-ci pour l’éternité. Peut-être la plus belle histoire d’amour en pierre jamais gravée.