La proximité de Cuba, la gentillesse de son peuple et surtout, ses kilomètres de sable blanc sauront satisfaire votre envie d’évasion. Cette destination prisée et surtout abordable pour toute la famille est idéale pour fuir la saison froide et se prélasser sous le soleil. Il ne fait aucun doute que la destination du moment est Cuba, car son ouverture sur le monde a fait fureur parmi les amateurs de voyages. La première chose que vous devez savoir est que ce n’est pas un pays figé dans le temps, même si cela peut paraître ainsi lorsque vous voyez les photos typiques avec les voitures des années 60 circulant dans les rues de La Havane. Les Cubains sont joyeux et très bien préparés dans différents domaines, notamment pour s’occuper des touristes dans les hôtels et pendant les excursions. Toutefois, il est bon de tenir compte de certaines considérations qui vous permettront de passer des vacances inoubliables. Découvrez ce qu’il faut savoir avant de se rendre à Cuba.

Les documents nécessaires pour aller à Cuba

Pour entrer à Cuba, quel que soit votre pays d’origine, vous devez être muni des documents comme un passeport en cours de validité et une carte de tourisme. La carte de tourisme, payante et obligatoire, équivalent d’un visa, n’est pas disponible dans l’avion. Vous devez vous la procurer auprès du consulat cubain de votre pays de résidence avant votre arrivée à La Havane. Cette carte, valable 6 mois après son émission permet un séjour de 30 jours à partir de votre arrivée sur l’île. Il est à noter que vous devez également être en mesure de présenter une attestation d’assurance couvrant les frais médicaux. Si ce n’est pas le cas, vous devrez en souscrire une à votre arrivée. Toute personne, résidant en Europe et notamment en France, désirant se rendre à Cuba pour un séjour touristique doit être en possession de cette carte touristique pour Cuba. Cette carte nominative doit également être obtenue pour les enfants mineurs même si l’enfant figure sur le passeport des parents. 

Quelle compagnie choisir pour un vol vers Cuba ?

Air France et Cubana Airlines sont les deux compagnies régulières qui relient la France à Cuba en vol direct. Comptez en moyenne 10 h pour un vol Paris – La Havane opéré une fois par jour pour l’une, deux fois par semaine pour l’autre. Dans ce cas, c’est à l’aéroport international José Marti, le principal du pays, que votre avion vous débarquera. Les autres aéroports importants, ceux de Santiago de Cuba, Varadero et Trinidad accueillent également ces deux compagnies et d’autres comme Iberia, Aeroflot et Air Europa, mais avec au moins une escale. Et si vous habitez la province, pas de panique, vous pourrez toujours vous offrir un billet d’avion vers Cuba, en correspondance à Paris en prenant soin de comparer les tarifs.

Les plages: voyager à Cuba pour le sable blanc

Le paysage de l’île change d’une année à l’autre, mais la blancheur de son sable demeure. On compte environ 300 plages sur près de 600 kilomètres à Cuba. Il y a de quoi trouver son petit coin de paradis quelque part. Dans les plages préférées des voyageurs, on nomme souvent Playa Pilar à Cayo Guillermo, Playa Flamingo, à Cayo Coco, Playa Periquillo à Cayo Santa Maria et bien sûr, la populaire plage de Varadero. Certaines plages ont toutefois été amputées par le passage de l’ouragan. Assurez-vous de lire en ligne les commentaires les plus récents afin de choisir la bonne plage pour vous.

La nourriture : la réalité cubaine en gastronomie

Un aspect important de tout voyage, la nourriture. Sachez qu’à cause des restrictions d’importations sur beaucoup de produits frais, Cuba n’a pas une offre aussi diversifiée que d’autres pays des Caraïbes. Par contre, vous ne vous en rendrez pratiquement pas compte dans les tout-inclus qui se démènent pour avoir de la nourriture internationale pour les vacanciers, et ce, en quantité impressionnante. À l’extérieur des ressorts, la gastronomie cubaine est en pleine évolution et gagne à être connue.

La monnaie officielle pour les touristes

Bien que la monnaie officielle de Cuba soit le peso cubain, CUP, les touristes doivent acheter des pesos cubains convertibles CUC afin de payer les biens et services qu’ils consomment. Il est recommandé d’échanger vos pesos mexicains contre des CUC lorsque vous arrivez à l’aéroport de La Havane. Vous pouvez également les changer dans les banques, même si cela peut prendre du temps que vous pouvez consacrer à d’autres activités. Comme les devises que vous pouvez généralement échanger contre des CUC à la réception de l’hôtel, il est préférable d’acheter des dollars américains ou des euros au Mexique et de les emporter avec vous en cas d’urgence. Vous vous épargnerez ainsi d’éventuels soucis et utiliserez mieux votre temps lors de votre voyage à Cuba. Considérez également qu’il y a très peu d’endroits qui acceptent les cartes de crédit ou de débit.

Conditions pour se rendre à Cuba

La carte de touriste ou le visa de touriste peut être acheté à l’ambassade de Cuba ou directement à l’aéroport de départ. Si vous décidez de le faire à l’ambassade, vous devez présenter votre passeport valable au moins 6 mois au moment de l’entrée jusqu’à la date de fin du voyage, le formulaire, le billet de retour et le paiement du visa. Maintenant, si vous les achetez à l’aéroport, faites la queue pour l’enregistrement au comptoir de la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagez. En guise de pourboire, il est moins cher de payer en pesos mexicains qu’en dollars américains. Avant votre voyage, n’oubliez pas de vous munir de tous les documents nécessaires pour entrer à Cuba 

Wi-fi limité

Une chose que vous devez savoir, c’est qu’il n’y a pas de wi-fi gratuit dans aucun centre d’hébergement ou de consommation, car c’est un service qui n’est pas encore aussi répandu que dans d’autres parties du monde. Pour vous permettre de rester connecté, il existe des cartes Internet, ETECSA qui peuvent être achetées à la réception des hôtels ou dans les points de vente établis. Le prix de ces cartes varie en fonction de l’heure que vous souhaitez, par exemple, une carte d’une heure coûte environ 30,00 pesos mexicains. Lorsque vous l’avez, cherchez des lieux publics pour vous connecter ; vous pouvez demander aux habitants ou aux endroits où vous voyez beaucoup de gens avec un téléphone, car c’est là que vous ne pouvez pas le manquer. Il est recommandé, avant votre voyage à Cuba, de télécharger toutes sortes d’informations nécessaires à vos vacances et de pouvoir les utiliser hors ligne. 

Que voir à Cuba ? 

Venez découvrir Cuba et tombez sous le charme de ses habitants, sa musique envoûtante, sa faune et sa flore incomparables, ainsi que ses superbes édifices coloniaux.
Lors de votre séjour à Cuba, ne manquez pas La Havane et les ruelles de la vieille ville coloniale, le célèbre Malecon, et allez danser la salsa dans un de ses vieux cafés historiques ; la vallée fertile de Viñales, les cultures de tabac et les spectaculaires pitons de calcaire ; l’île de Cayo Levisa pour une halte romantique ; Playa Larga, la Baie des cochons ; Cienfuegos et ses bâtiments coloniaux d’une exceptionnelle beauté au bord de la plus spectaculaire baie naturelle du pays. À Trinidad, vous aurez l’impression d’évoluer en période coloniale dans un cadre magnifique. Camaguey, ville atypique en Amérique latine est une étape intéressante pour le tracé urbain irrégulier et le centre historique considéré comme le plus grand et le mieux préservé de l’île. Santiago de Cuba “La Tierra Caliente”, capitale de l’oriente est réputée pour son carnaval de juillet et ses fêtes incessantes. Isolée par une chaîne de montagnes, Baracoa vous plongera dans un décor tropical verdoyant. Ne manquez pas les idylliques îles appelées « Cayos » pour un séjour balnéaire dans un cadre à couper le souffle : Cayo Santa Maria, Coco, Levisa, Las Brujas, Saetia.

Louer une voiture à Cuba

Voiture typique de Cuba au cœur de la Havane. Les centres de location de voiture sont plutôt rares à Cuba et le prix est exorbitant. Les routes ne sont pas toujours dans le meilleur des états non plus. Il n’est donc pas recommandé de se louer un véhicule pendant son voyage à Cuba. Pensez plutôt prendre des tours organisés par les différents hôtels ou encore vous baladez à vélo.

Se loger à Cuba

Préparer son voyage à Cuba ne vous oblige pas à réserver tous vos logements à l’avance. En effet, mise à part la première location pour vous faciliter l’arrivée, surtout si en fin de journée, il vous suffira de vous promener dans la rue pour trouver une casa particulier. Une pancarte sur les façades des maisons vous indique s’il y a une chambre ou un studio de libre. C’est le mode de logement le plus répandu à Cuba et celui que nous avons choisi. C’est tout simplement le concept de chambre d’hôte, très économique, et surtout convivial. N’oubliez pas de négocier. 

Quantité de rhum et de cigares que vous pouvez rapporter

En plus d’être considérés comme les produits les plus traditionnels de Cuba et donc comme des souvenirs parfaits, l’alcool et les cigares sont soumis à certaines réglementations pour leur introduction au Mexique. N’en achetez pas trop. La législation indique que vous pouvez emporter jusqu’à trois litres d’alcool comme bagage, tandis que les cigares sont limités à 21 pièces, les deux quantités sont applicables par passager. Les cigares doivent absolument être présentés dans leur boîte d’origine. La boîte doit être scellée au moment du passage à la douane cubaine. Attention donc de ne pas ouvrir la boîte avant de passer à la douane. Les douaniers pourront par ailleurs vérifier que la boîte porte bien le logo officiel signifiant que les cigares sont de vrais cigares de marque, autorisés à l’exportation.