C’est l’une des plus belles villes du monde. Ses gratte-ciels ont fait et font les beaux jours des films et séries américains. Pendant la visite de New York, l’une des activités les plus prisées pour bien voir la ville est le vol en hélicoptère. Ce dernier permet de voir cette agglomération sous tous les angles et d’apprécier ses nombreuses merveilles.

Bien préparer ce type d’activité

Un vol en hélicoptère au-dessus de New York doit être préparé. Tout d’abord, il faut s’assurer d’avoir bien choisi le prestataire de services. Des sites, comme nyc.fr, donnent de bons conseils. Ces professionnels vont se charger de la réservation et peuvent même proposer un choix de site à survoler. Ce type de prestataire peut moduler les coûts en fonction des demandes du client, et surtout par rapport au budget qu’il veut mettre dans sa ballade. Le correspondant va se charger de choisir la compagnie aérienne adéquate pour le vol. Mais le client peut aller directement sur le site de réservation des entreprises de location des hélicoptères. Les plus connues dans cette ville sont Liberty Helicopters et Manhattan Helicopters.

Les endroits à regarder pendant le vol

En fonction du choix des circuits, les sites à survoler peuvent varier. Généralement, il existe des circuits classiques de 15 à 20 minutes. Ils permettent de voir des lieux mythiques de New York comme la statue de la liberté, l’île d’Ellis, l’île des Gouverneurs, le mémorial du 11 septembre, Times square, ou encore Central Park. Certaines compagnies proposent même le survol de l’université de Columbia et le pont George Washington. Les circuits de 30 minutes sont classés comme étant des tours VIP. Ils permettent de voir des lieux insolites comme le pont Verrazano-Narrows ou Staten Island. Certains donnent la possibilité d’apercevoir le fameux parc d’amusement et la plage colorée de Coney Island. Tous ces sites et ces monuments ont fait la renommée de la ville à travers le monde. Par conséquent, un survol en hélico de New York permet de se remémorer certains passages des séries télévisées américaines et certains évènements qui ont bouleversé à jamais l’ordre mondial comme les attentats du 11 septembre sur les tours jumelles du World Trade Center.

Quelques conseils pour ce genre de ballade

Survoler New York se fait, généralement, une seule fois dans la vie des personnes vivant en dehors des USA. Ainsi, il est important de le faire dans les meilleures conditions possibles. Si les moyens le permettent, les professionnels de ces tours aériens préconisent de faire les circuits du type VIP. Ils permettent de voir plus de sites et de monuments. La place dans l’appareil est très importante. À chaque fois, il est rare que l’hélicoptère ne décolle qu’avec un ou deux clients. C’est pourquoi, le choix de la place est primordial. Celle proche des portières droites est la plus avantageuse. En effet, les pilotes préfèrent mettre la ville sur leur droite pour un meilleur confort de vue et pour ne pas déranger les New-yorkais. Le meilleur moment de la journée pour faire cette visite est en fin d’après-midi, voire même au moment du coucher du soleil. La vue sera alors spectaculaire. Pour les touristes qui le peuvent, un vol de nuit sur les lumières de la ville offre une grande beauté spectaculaire, bien que les monuments soient moins visibles. La seule chose que l’homme ne maîtrise pas est la météorologie. Ainsi, les agences de voyages conseillent à leur client de réserver ces vols dès le lendemain de leur arrivée sur le sol américain. Cela permet de pouvoir reculer la date si la météo est capricieuse. Mais il faut savoir que les compagnies essaient toujours de programmer les vols, sauf dans les conditions météorologiques les plus défavorables.